Présentation

Image non disponible
Mitsuru FURUTA

Mitsu FURUTA est speaker chez MICROSOFT France. Il est à l'origine de conférences telles que les Rencontres Accès aux Données, les Rencontres WindowsForms ou encore le Mobile and Embedded Developper Conference. Il a également participé aux  DevDays, aux Rencontres ASP.NET et aux Rencontres Solutions métiers avec Office System.

En charge des relations techniques avec les développeurs au sein de la division .Net chez MICROSOFT France, il a accepté de répondre à nos questions lors d'une interview, dont vous trouverez ici son compte-rendu.

I. Interview

  • Thomas LEBRUN :
    Quel a été ton cursus ?

    Mitsu FURUTA :
    Après un bac scientifique, j'ai fait un DUT d'informatique puis une école d'ingénieur (SUPINFO).
  • Thomas LEBRUN :
    Où as-tu travaillé avant d'être employé par MICROSOFT France ?

    Mitsu FURUTA :
    Avant d'entrer chez Microsoft, j'étais consultant technique chez FiSystem, une société de services orientée internet et nouvelles technos. J'y ai passé 4 années très riches aussi bien du point de vue humain que technique. J'ai eu la chance de participer principalement à des grands projets dans des technologies diverses (PHP, Java, .Net). Ce fut vraiment pour moi une ouverture technologique car j'étais auparavant un développeur monotechno, expert en Delphi. J'avais en effet travaillé précédemment deux ans dans une société de service du nom de Probase, partenaire de Borland France. J'y avais rencontré Dick Lantim, créateur de cette société que j'avais connue tout simplement à travers ses ouvrages. C'est ainsi que nous nous sommes connus. Mon activité était alors centrée sur le développement, les formations et les audits. J'ai également eu la chance d'être speaker technique par deux fois aux conférences Borland (1999, 2000).
  • Thomas LEBRUN :
    Depuis combien de temps travailles-tu chez MICROSOFT France ?

    Mitsu FURUTA :
    Je suis employé par Microsoft France depuis aujourd'hui un peu plus de 2 ans.
  • Thomas LEBRUN :
    Quel est ton poste au sein de la société ?

    Mitsu FURUTA :
    Je m'occupe des relations techniques avec les développeurs au sein de la division .Net.
  • Thomas LEBRUN :
    En quoi consiste-t-il ?

    Mitsu FURUTA :
    Mon but est de promouvoir la plate-forme .Net sous un angle technique. Cette activité regroupe à la fois les relations online (démos, webcasts, communautés, etc) et les relations offline (Rencontres, DevDays, interventions ponctuelles).
  • Thomas LEBRUN :
    Quel a été ton parcours au sein de MICROSOFT France ?

    Mitsu FURUTA :
    Question facile : c'est mon premier poste !
  • Thomas LEBRUN :
    Quelle est ta technologie préférée ? Ton langage de développement favori ?

    Mitsu FURUTA :
    Humm… .Net ?! Tentons de répondre d'une manière plus fine. J'ai toujours été fana de conception objet mais également de performances, de bas niveau et de productivité. Ca fait beaucoup pour un seul langage et je n'ai connu que Delphi qui ait couvert un tel panel de fonctionnalités. Mêler assembleur et pascal objet à travers Delphi, je dois avouer qu'à l'époque c'était vraiment le top. Puis l'avènement des technologies web est arrivé et comme pas mal de développeurs, j'ai alors connu une certaine frustration de ne pas pouvoir tout faire en Delphi. Mon intérêt pendant quelques années à alors cesser d'être purement technique et je me suis diversifié. Il a fallu la sortie de .Net pour que je reprenne autant de plaisir à tester une nouvelle technologie. Je n'en finissais pas de découvrir encore et encore l'ensemble des espaces de nom du framework. Je me suis demandé si je n'avais pas hiberné pendant quelques années. Plus je le découvrais, plus j'étais jaloux de ne pas avoir participé à son écriture.
  • Thomas LEBRUN :
    Depuis combien de temps travailles-tu avec la technologie .NET ?

    Mitsu FURUTA :
    J'ai commencé à réellement découvrir .Net l'été 2002. J'y avais jeté quelques coups d'œil auparavant.
  • Thomas LEBRUN :
    Nous savons que tu es intervenant lors de conférences sur .NET (Tour ASP.NET, Rencontres Accès aux Données, MEDC, Rencontres WindowsForms, DevDays), mais as-tu une spécialité ou es-tu un « touche-à-tout » dans ce domaine ?

    Mitsu FURUTA :
    Je n'ai pas vraiment de préférence prononcée. Par goût, je m'intéresse souvent plus aux parties systèmes et accès aux données qu'aux couches de présentations, mais bon, comme ça doit faire dans les 15 ans que je développe, je connais très bien les apis d'interface de windows. Je dois avouer que la partie web m'intéresse moins ; pour moi c'est juste une des sous parties de l'informatique, ni plus, ni moins. Mais bon, pour être efficace dans ce métier j'ai rapidement compris qu'il fallait que je m'intéresse à tous les domaines qui touchent de près ou de loin à .Net (mobilité, web, office, sharepoint, etc.).
  • Thomas LEBRUN :
    Quels sont, pour toi, les points forts/avantages de la technologie .NET ? Les points faibles/désavantages ?

    Mitsu FURUTA :
    C'est une question complexe que l'ont peut aborder sous plusieurs angles tellement cette technologie aborde de domaines. Pour le monde Microsoft, .Net apporte l'unification des technologies, c'est pour moi le plus important. Fini de mélanger de l'ASP, du scripting, du C et du VB ! Fini également des différences entres les plateformes Microsoft (Win 9x, 2000, XP, 2003, Windows Mobile). Cela marque également pour moi la fin des technologies de scripting, apportant performance, robustesse et sécurité. Enfin, la partie windows forms respecte l'apparence et l'ergonomie des applications windows, ce qui est indispensable pour les utilisateurs. Quant aux points faibles : pas facile à dire. .Net cible tous les développeurs, aussi bien les hobbyistes que les développeurs professionnels. Un des risques est de prendre .Net pour un langage « quick and dirty » en passant à côté des principes fondamentaux de cette technologie.
  • Thomas LEBRUN :
    Que penses-tu du projet Mono ?

    Mitsu FURUTA :
    Pas grand-chose. Je suis son évolution de loin et je trouve qu'il ne mérite pas la polémique que les médias lui offrent. .Net a été conçu pour être ouvert. Personnellement, ça ne me choque pas du tout qu'il soit implémenté sur d'autres plates formes.
  • Thomas LEBRUN :
    En te basant sur ton expérience et tes connaissances actuelles, quels conseils donnerais-tu à un développeur débutant ?

    Mitsu FURUTA :
    Mon conseil à un débutant…je dirais sans jouer de mes origines orientales : de se méfier du chemin de la facilité. Quand on débute on a l'impression que la couche de présentation est le programme principal autour duquel on résout les quelques problèmes restants. C'est l'inverse ! Concentrez-vous sur le cœur de votre application. Faite une architecture propre et la couche de présentation deviendra la plus simple. Ensuite n'ayez pas peur de coder ! Pour moi, la productivité ne vient pas du nombre de lignes que l'on a dû écrire manuellement.
  • Thomas LEBRUN :
    Où réside la difficulté d'apprentissage de .NET ?

    Mitsu FURUTA :
    Je dirais dans un premier temps l'appréhension du framework. C'est tellement immense qu'au début, on a toujours peur d'écrire quelque chose qui existe déjà dans une classe que l'on n'a pas vue. Sinon, je pense que c'est une plateforme simple à apprendre surtout avec des outils tels que Visual Studio .Net.
  • Thomas LEBRUN :
    Le langage  Comega remplacera-t-il le langage C# ?

    Mitsu FURUTA :
    Je ne suis pas devin mais je ne pense pas. Je pense plutôt que C# 3 agrégera des technologies provenant de Comega.
  • Thomas LEBRUN :
    Y a t il un intérêt à la technologie .NET si l'on n'utilise pas/ne réalise pas d'applications WEB ?

    Mitsu FURUTA :
    Pardon ??? Thomas, tu es trop jeune :) ! Le Web est la partie visible de l'iceberg. Le web est une toute petite couche dans laquelle on ne maîtrise ni l'application principale (le serveur web), ni le client (navigateur). L'informatique c'est avant tout du traitement de données, de flux, de calculs que l'on finit par afficher sur un écran sous une forme quelconque. .Net est une vraie plate forme de développement avec laquelle on peut développer toutes sortes d'applications. Avec l'arrivée imminente d'Avalon, le Smart Client n'a jamais été aussi proche de reprendre le pas sur le web.
  • Thomas LEBRUN :
    Pour conclure, une petite info à nous faire partager en exclusivité ?

    Mitsu FURUTA :
    Pour le moment rien de particulièrement croustillant mais je vous donne rendez-vous 3e semaine de septembre au retour de la PDC avec beaucoup plus d'infos !
  • Thomas LEBRUN :
    Merci beaucoup Mitsu FURUTA d'avoir accepté de nous répondre.

    Mitsu FURUTA :
    Merci :)

II. Remerciements

Encore merci à Mitsu FURUTA pour nous avoir permis de réaliser cette interview qui, nous l'espérons, vous aura plu.
Merci également à toute l'équipe .NET de Developpez.com, qui m'a aidé à réaliser cette interview.